Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ANTONIN MAGNE

Publié le par le boulanger du 54

Antoine Marius Magne dit Antonin Magne, né le  à Ytrac (Cantal) et mort le  à Arcachon (Gironde), est un coureur cycliste français, professionnel de 1926 à 1939. Vainqueur du Tour de France en 1931 puis en 1934, il y gagne neuf étapes en dix participations, et s'y classe troisième en 1930 et deuxième en 1936. Coureur majeur des années 1930, il compte également à son palmarès un titre de champion du monde sur route en 1936 et trois succès consécutifs dans le Grand Prix des Nations entre 1934 et 1936. Il échoue en revanche dans sa quête du maillot de champion de France, se classant quatre fois à la deuxième place de l'épreuve.

Travailleur et méticuleux, celui qui est surnommé « Tonin le sage » ou encore « Tonin la méthode », est reconnu comme un précurseur dans les domaines de l'entraînement sportif et de la diététique. Il fait preuve de rigueur dans sa préparation et incarne à la fois le style et le respect des règles au sein du peloton. Il tire son caractère plutôt secret de ses origines auvergnates et de son éducation dans l'esprit des traditions rurales et des valeurs du travail. À la fin de sa carrière de coureur, il devient laitier-nourrisseur en reprenant l'exploitation familiale de Livry-Gargan après le décès de son père pendant l'exode au début de la Seconde Guerre mondiale et l'emprisonnement en Allemagne de son frère, Pierre, ancien coureur professionnel comme lui.

En 1945, il devient directeur sportif de l'équipe Mercier, un poste qu'il occupe pendant vingt-cinq ans. Très vite, son équipe affirme sa domination sur le cyclisme français puis mondial et remporte plusieurs victoires de prestige. Antonin Magne dirige notamment des coureurs de renom comme Rik Van Steenbergen, Louison Bobet et Raymond Poulidor, et participe à l'éclosion de jeunes coureurs français de talent, à l'image de Bernard Gauthier. Figure emblématique du cyclisme français, reconnaissable à sa blouse blanche et son béret basque dont il ne se sépare jamais, il applique à ses coureurs la même discipline stricte qu'il a poursuivie tout au long de sa carrière sur la route.

ANTONIN MAGNE
Commenter cet article