Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

avions

BALADE dans l ESPACE

Publié le par le boulanger du 54

Bonjour a toutes et tous

Trouvé sur le net dans un pps  .

Merci Marcus pour ces photos sublimes !!

BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE
BALADE dans l ESPACE

Voir les commentaires

DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -

Publié le par le boulanger du 54

Bonjour a toutes et tous

Quelques photos de parachutistes

L’aérodrome de Doncourt-lès-Conflans est un aérodrome civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP) en Meurthe-et-Moselle. Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme.

DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -
DONCOURT LES CONFLANS - 16 aout 2020 -

Voir les commentaires

TUPOLEV TU-4

Publié le par le boulanger du 54

Le Tupolev Tu-4 est un bombardier longue distance soviétique construit juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale. C'est en fait une copie du Boeing B-29 Superfortress américain, réalisée par rétro-ingénierie de trois de ces avions capturés après un atterrissage forcé en URSS. Après un premier vol fin 1946, le Tu-4 fut officiellement présenté lors d'un défilé aérien le 3 août 1947 et mis en service en 1949 au sein de l'aviation à long rayon d'action.

 

TUPOLEV TU-4
TUPOLEV TU-4

Voir les commentaires

MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -

Publié le par le boulanger du 54

MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -

- Bonjour a toutes et tous .

- Ce musée se situe a DOUZY dans les ARDENNES - 08140 -

- Nous sommes arrivés un petit peu avant la fermeture mais les personnes présentes nous on fait une visite guidée rapide mais très bien . Merci a eux .

- Et de plus c était leur dernier jour avant fermeture hivernale .

- Le centre d’intérêt de ce musée est le biplan RS 1910, l’un des 182 avions construits entre 1908 et 1911 à Mouzon, reconstitué à l’échelle 1/1, sur l’initiative de son dernier fils, Pierre.
Le Musée présente également 5 maquettes à l’échelle 1/4 représentant divers types d’avions de la série (dont un hydravion). ( http://fr.moulinlecygne.com/musee-roger-sommer-des-debuts-de-laviation/ )

- Tous les renseignements sur :  http://www.musee-sommer.fr/

MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -
MUSEE ROGER SOMMER - VOUZY -

Voir les commentaires

BOEING 727

Publié le par le boulanger du 54

- Ce Boieng 727 est devenu un hotel au Costa Rica sous le nom d """HOTEL COSTA VERDE ""

- Voir plus de photos sur :   http://www.gentside.com/hotel/une-epave-d-039-avion-transformee-en-un-magnifique-hotel_art67459.html

Il a encore l'air de planer à travers la jungle. Ce Boeing 727 de 1965 ne vole plus depuis longtemps mais s'offre une deuxième vie.

En savoir plus : http://www.gentside.com/hotel/une-epave-d-039-avion-transformee-en-un-magnifique-hotel_art67459.html
Copyright © Gentside
Au cœur de la jungle de Quepos au Costa Rica, une épave d'un avion de ligne a été transformée en véritable hôtel de luxe. Il a encore l'air de planer à travers la jungle. Ce Boeing 727 de 1965 ne vole plus depuis longtemps mais s'offre une deuxième vie. Son épave a été retrouvée à l'époque sur l'aéroport de San José et elle a été rénovée. Le fuselage a été transporté sur un piédestal dans les hauteurs de la jungle de Manuel Antonio. Depuis, c'est un véritable hôtel de luxe qui a été aménagé à l'intérieur de l'avion et ses alentours.

En savoir plus : http://www.gentside.com/hotel/une-epave-d-039-avion-transformee-en-un-magnifique-hotel_art67459.html
Copyright © Gentside
Au cœur de la jungle de Quepos au Costa Rica, une épave d'un avion de ligne a été transformée en véritable hôtel de luxe. Il a encore l'air de planer à travers la jungle. Ce Boeing 727 de 1965 ne vole plus depuis longtemps mais s'offre une deuxième vie. Son épave a été retrouvée à l'époque sur l'aéroport de San José et elle a été rénovée. Le fuselage a été transporté sur un piédestal dans les hauteurs de la jungle de Manuel Antonio. Depuis, c'est un véritable hôtel de luxe qui a été aménagé à l'intérieur de l'avion et ses alentours.

En savoir plus : http://www.gentside.com/hotel/une-epave-d-039-avion-transformee-en-un-magnifique-hotel_art67459.html
Copyright © Gentside
Au cœur de la jungle de Quepos au Costa Rica, une épave d'un avion de ligne a été transformée en véritable hôtel de luxe. Il a encore l'air de planer à travers la jungle. Ce Boeing 727 de 1965 ne vole plus depuis longtemps mais s'offre une deuxième vie. Son épave a été retrouvée à l'époque sur l'aéroport de San José et elle a été rénovée. Le fuselage a été transporté sur un piédestal dans les hauteurs de la jungle de Manuel Antonio. Depuis, c'est un véritable hôtel de luxe qui a été aménagé à l'intérieur de l'avion et ses alentours.

En savoir plus : http://www.gentside.com/hotel/une-epave-d-039-avion-transformee-en-un-magnifique-hotel_art67459.html
Copyright © Gentside
BOEING 727
BOEING 727
BOEING 727

Voir les commentaires

FAIRCHILD - F-27-J

Publié le par le boulanger du 54

- Epave d un Fairchild F-27-J près de Resolute Bay .

- Ecrasé le 12/06/1968

- Les détail/s/ sur :  http://www.aviation-safety.net/database/record.php?id=19680612-1&lang=fr

FAIRCHILD - F-27-J
FAIRCHILD - F-27-J
FAIRCHILD - F-27-J
FAIRCHILD - F-27-J

Voir les commentaires

AVION SUR ROUTE

Publié le par le boulanger du 54

- Photos  d'une moto qui a été convertie en un jet qui ressemble remarquablement au véhicule d un dessin animé.

- Croiser un chasseur sur la route n’est pas chose commune, quoique… on a déjà vu un pilote faire le plein de carburant à une station essence !

- Trouvé sur le net

AVION SUR ROUTE
AVION SUR ROUTE
AVION SUR ROUTE

Voir les commentaires

CURTISS - C - 46A - COMMANDO

Publié le par le boulanger du 54

- Le Curtiss C-46 Commando était un appareil de transport bimoteur américain conçu à l'origine comme un appareil commercial de haute altitude.

- Il fut à la place utilisé comme appareil de transport militaire pendant la Seconde Guerre mondiale, tant par l'United States Army Air Forces que par l'US Navy et l'US Marine Corps sous la désignation de R5C.

- Surnommé par ses pilotes « The Whale » (la Baleine) ou « Curtiss Calamity » (La calamité de Curtiss)[ le C-46 servit dans un rôle similaire à celui de son homologue, le Douglas C-47 Skytrain, mais sans être produit à une si grande échelle.

- Après la Seconde Guerre mondiale, quelques C-46 en surplus ont été brièvement utilisés dans leur rôle original d'avion de ligne pour passagers, mais les C-47 en surplus dominaient le marché, reléguant rapidement le C-46 surtout à des missions cargo.

- Le C-46 resta en service dans l'USAF dans un rôle secondaire jusqu'en 1968. Néanmoins, le C-46 continua à voler pour accomplir de rudes missions de transport cargo vers des destinations polaires ou autrement isolées.

- Quelques exemplaires continuent de voler au XXIe siècle.

CURTISS - C - 46A - COMMANDO

Voir les commentaires

YAKOLEV - YAK 40

Publié le par le boulanger du 54

Le Yakovlev Yak-40 (Code OTAN : Codling) est un petit avion de transport régional trimoteur de la société soviétique puis russe Yakovlev.

Son premier vol date de 1966. Il a été mis en service en septembre 1968 par l'Aeroflot.

YAKOLEV - YAK 40

Voir les commentaires

CASAC - C - 207 - A - AZOR

Publié le par le boulanger du 54

Le CASA C-207 "Azor" est un avion de transport bimoteur d’une capacité de 40 passagers, muni d’ailes basses cantilevers et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable,.

À la fin de la seconde guerre mondiale, le gouvernement espagnol désire gagner en indépendance vis-à-vis des autres nations. Il décide d’encourager les constructeurs aéronautiques locaux à développer leurs propres appareils, plutôt que de continuer à ne construire que des avions étrangers sous licences. Construcciones Aeronáuticas SA (CASA) se lance dans l’étude d’avions de transport de différentes capacités qui donneront par la suite les C-201, C-202 et C-207.

Après avoir conclu des accords concernant les C-201 et C-202 respectivement en 1946 et 1948, un contrat est signé avec le gouvernement en 1951 pour la construction de deux prototypes du C-207. Cet appareil, qui est désigné "Azor" (en français, "Autour", du nom d'un rapace), est en quelque sorte un C-202 de plus grande taille, devant être capable de transporter jusqu’à quarante passagers dans une cabine climatisée et capable de performance aussi bonnes, voir meilleures que ses concurrents étrangers.

Le premier prototype effectue son vol initial le 28 septembre 1955, piloté par le pilote d’essai de CASA Ernesto Nienhuisen et le colonel Pedro Huarte-Mendicoa Larraga, chef de projet. Durant les années 1955 et 1956, les essais en vols se poursuivent et en 1958 le C-207 est certifié comme répondant aux exigences de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Extérieurement, le C-207 ressemble à un grand C-202. Sa structure et son revêtement est entièrement métallique. Ses ailes basses cantilevers possèdent un léger dièdre positif et supportent les nacelles-moteur abritant des moteurs en étoile entrainant des hélices quadripales. Les jambes du train d’atterrissage principal se rétractent également dans ces nacelles, la roue avant s’escamotant dans le nez de l’avion. La dérive est prolongée vers l’avant par une arête. En plus des quatre membres d’équipage, le C-207 peut transporter quarante personnes ou jusqu’à 3’350kg de matériel dans sa cabine climatisée.

Dix premiers appareils de série sont construits dans les usines CASA de Getafe. Il était prévu de les équiper de moteurs espagnols ENMASA de 1’300 cv, mais les deux premiers appareils sont munis de Pratt & Whitney R-2800 Double Wasp et ce sont finalement des moteurs Bristol Hercules 730 de 2’040 cv qui équipent les huit autres appareils.

Malheureusement pour CASA, entre temps d’autres appareils sont apparus sur le marché, capable de performances supérieures à son C-207 et muni d’une cabine pressurisée. Même Iberia LAE opte finalement pour le Convair 440 et CASA n’arrive pas à placer son avion à l’export. Une étude est lancée pour éventuellement munir ces appareils de réacteurs, afin d’en améliorer les performances, mais elle est rapidement abandonnée.

En 1960, le gouvernement achète ces dix premiers "Azor" pour la force aérienne espagnole et commande une seconde série de dix appareils pour le transport cargo, désignés C-207C. Les dix avions de la première série entrent en service en 1962 et 1963 sous la désignation de T.7A.

Le premier C-207C prend l’air le 30 octobre 1961. Également motorisés par des Bristol Hercules 730, ils sont munis d’une double porte à l’arrière facilitant le chargement et le déchargement de matériel. Désignés au sein de la force aérienne espagnole T.7B, ces appareils destinés principalement au transport cargo peuvent également emporter jusqu’à 37 parachutistes équipés.

Bien que conçu à la base pour le marché civil, aucune compagnie n’a commandé de C-207 et seuls 22 appareils, y compris les prototypes, ont été construits entre 1951 et 1967. Le seul utilisateur du C-207 est resté la force aérienne espagnole qui les a utilisés pour le transport de soldats, de fret, de parachutistes et le transport sanitaire entre 1962 et 1982. Deux appareils sont encore utilisés par la suite pour le remorquage de manche-à-air pour l’entrainement, avant d’être définitivement retirés du service le 9 août 1988.

En 1973, une étude d’une version ADAC munie de quatre turbopropulseurs est lancée à la demande du gouvernement. Ce projet C-401 est finalement abandonné au profit d’un biturbopropulseur plus petit désigné C-212 "Aviocar".

- Texte trouvé sur : http://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/1218.html

- Photo d un pps recu

CASAC - C - 207 - A - AZOR

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>